Précédent
Précédent
Précédent
Suivant
Suivant
Suivant

Première partie

L’instantané ‘‘Monaco en films’’, issu des collections de l’Institut, suivi d’un court métrage :

Le Coup du berger, de Jacques Rivette (France, 1956, noir et blanc, 29 min.).

Claire, mariée à Jean, a un amant, Claude. Ce dernier lui offre un manteau de fourrure. Mais comment ramener la fourrure au domicile conjugal sans que son mari ne suspecte la liaison ?

12h08 À L'EST DE BUCAREST

Corneliu Porumboiu

A fost sau n-a fost ?  Roumanie – 2006 – Couleur – 89 min., vostf.

Réalisation et scénario : Corneliu Porumboiu.

Image : Marius Panduru.

Son : Alex Dragomir et Sebastian Zsemlye.

Musique originale : Rotaria.

Direction artistique : .

Décors : Daniel Raduta.

Costumes : Monica Raduta.

Montage : Roxana Szel.

Production : 42 Km Film.

Avec : Mircea Andreescu (Emanoil Piscoci), Teo Corban (Virgil Jderescu), Ion Sapdaru (Tiberiu Manescu), Cristina Ciofu (Vali), Mirela Cioabă (Mme Manescu), Luminița Gheorghui (Mme Jderescu).

 

L’HISTOIRE

À la veille de Noël, le patron et animateur d’une chaîne de télévision locale, organise une émission pour vérifier avec ses deux invités et des téléspectateurs, si les habitants de cette petite ville de province ont bien participé à la révolution du 22 décembre 1989. À moins qu’ils ne soient descendus place de la Mairie après 12h08, quand la télévision nationale venait de diffuser la fuite en hélicoptère du dictateur.

 

CRITIQUE

L’irrésistible drôlerie de 12h08 n’est pas qu’une simple manière de pousser l’effet TV dans ses ultimes retranchements pour évoquer, par la franche rigolade, une absurde querelle d’horaire et de lexicographie doublée de la mise en échec d’un petit révisionnisme banal et mesquin. La parenthèse qui embrasse le film signale en douceur une vérité indiscutable, la seule qui compte : le monde a changé, mais à 12h08, avant, après, il neige toujours à l’est de Bucarest.

J.-P. Tessé, Cahiers du cinéma n°619, janvier 2007, p. 26.