Première partie

L’instantané ‘‘Monaco en films’’, issu des collections de l’Institut.

Les Enfants d'Isadora

France - 2019 - couleur - 84 min.

Réalisation Damien Manivel.

Scénario et dialogues : Damien Manivel, Julien Dieudonné.

Image : Noé Bach.

Son : Jérôme Petit.

Montage : Dounia Sichov.

Production : MLD Films, Jeonju International Film Festival.

Avec : Agathe Bonitzer (la danseuse), Manon Carpentier (la jeune autiste), Marika Rizzi (la chorégraphe), Elsa Wolliaston (la vieille dame).

 

L’HISTOIRE

Après la mort de ses deux enfants, la danseuse mythique Isadora Duncan a composé un solo d’adieu intitulé
La Mère. Un siècle plus tard, quatre femmes réinterprètent cette danse bouleversante.

 

CRITIQUE

Ce que filme Damien Manivel de la danse se révèle ici, moins sa spectacularisation que sa circulation, moins son incarnation que sa réincarnation. Elle s’élabore de façon vaporeuse, par micro-touches, esquisses de mouvements et croquis de gestes, voyageant dans les postures quasi picturales de bras et délicates inclinaisons de visages de ces quatre femmes, toutes travaillées, on le devine à peine, par la perte, la maternité et le désir de transmission. C’est une philosophie de la danse que l’on voit peu sur les écrans,
plus occupés quand l’occasion se présente à célébrer la dépense glorieuse des athlètes qu’à dénicher, sous
l’ordinaire des corps et l’hyper banalité des décors la patiente fabrique de l’émotion.

Ève Beauvallet, liberation.fr, 22 novembre 2019.