Première partie

L’instantané ‘‘Monaco en films’’, issu des collections de l’Institut.

Respiro

En partenariat avec les Rencontres Internationales Monaco et la Méditerranée (RIMM) dans le cadre

de leur colloque « îles de la Méditerranée – Ombre et lumière », les 10 et 11 mars au Musée océanographique.

Italie – 2003 – couleur – 90 min. – VOSTF

Réalisation, scénario et dialogues : Emanuele Crialese.

Image : Fabio Zamarion.

Son : Pierre-Yves Lavoué.

Décors : Beatrice Scarpato.

Costumes : Eva Coen.

Montage : Didier Ranz.

Production : Fandango, Les Films des Tournelles, Roissy Films.

Avec : Valeria Golino (Grazia), Vincenzo Amato (Pietro), Francesco Casisa (Pasquale), Veronica D’Agostino (Marinella), Filippo Pucillo (Filippo), Elio Germano (Pier Luigi), Avy Marciano (Olivier)

 

L’HISTOIRE

Au sud de la Sicile, sur l’île de Lampedusa, une mère fantasque se rebelle contre les conventions étriquées des villageois. Menacée d’exil par sa famille, la jeune femme fuit et disparaît avec la complicité de son enfant. Cette histoire réveille le vieux fantasme marin de la créature surgie des eaux.

 

CRITIQUE

Il y a comme un parfum de cinéma italien des années cinquante dans ce Respiro où cohabitent aussi bien
des réminiscences de De Sica, que de Rossellini ou de Comencini. Beaucoup de ses comédiens sont des non-professionnels, mais sont tous imposants de charisme et de vérité. Une photographie superbe, des  couleurs très simples et recherchées à la fois, et des parenthèses humoristiques ou quasi surréelles créent une étrange atmosphère, doucement rude, violemment tendre. Crialese prend son temps, mais le charme opère.

Christian Berger, Les Fiches cinéma 2003, p. 488.