top of page

Visite en entrée libre du lundi au vendredi de 10h à 17h30 (17h le vendredi).

Institut audiovisuel, l'Engelin,

83-85 boulevard du Jardin exotique, Monaco

Le Pathé-Baby et les films en 9,5 mm

Une histoire du cinéma amateur à Monaco

Ouverture publique à partir du 13 février

CP_Cab2.jpg

Imaginant le premier format du cinéma destiné au grand public, la société Pathé conçoit, en 1922, une pellicule d’une largeur de 9,5 mm avec une perforation centrale. Peu avant Noël, le cinéma s’invite dans les foyers grâce à un projecteur facile d’utilisation, le Pathé-Baby. Le cercle de famille se passionne alors pour les films de fiction en version réduite et les films à visée éducative. « Le cinéma chez soi » est né.

 

Un an plus tard, Pathé lance une caméra 9,5 mm très simple à manipuler, rendant plus aisée la pratique du cinéma amateur. Chacun peut se rêver cinéaste de la vie quotidienne. C’est une nouvelle ère de l’histoire du cinéma qui commence, avec l’essor des films de famille et de vacances.

 

Pour célébrer le centenaire du cinéma 9,5 mm, l’Institut audiovisuel de Monaco se propose de raconter cette aventure industrielle, sociale et culturelle, en s’appuyant sur les collections de la Fondation Pathé et du Centre national du cinéma, mais aussi sur ses propres fonds patrimoniaux, des images d’amateurs tournées à Monaco entre 1925 et 1970, des fragments inédits de vie et d’histoire.

Estelle Macé et Vincent Vatrican.

 

40x60_expo95.jpg
bottom of page