Jeudi 20 octobre 2022 à 19 h - Institut audiovisuel de Monaco

Projection en avant-première du film d’Annie Ernaux et David Ernaux-Briot.

Dans le cadre d’un colloque sur les réemplois contemporains du film amateur,

porté le laboratoire LIRCES d’Université Côte d’Azur.

Les films du programme :

 

Les Années Super 8

Un film d’Annie Ernaux et David Ernaux-Briot (France, 2022, 61 min.)

« En revoyant nos films Super 8 pris entre 1972 et 1981, il m'est apparu que ceux-ci constituaient non seulement une archive familiale mais aussi un témoignage sur les goûts, les loisirs, le style de vie et les aspirations d'une classe sociale, au cours de la décennie qui suit 1968. Ces images muettes, j'ai eu envie de les intégrer dans un récit au croisement de l'histoire, du social et aussi de l'intime, en utilisant mon journal personnel de ces années-là. »

Annie Ernaux

Écho critique :

« Les Années Super 8, celles où ces [premiers] livres ont été écrits [Les Armoires vides en 1974, La Femme gelée en 1981], apparaît dès lors comme une longue et intranquille plongée en bourgeoisie, comme si ce qu’elle y vivait, ce qu’on y voit, se révélait en deçà de ce qui serait écrit plus tard, livrant un témoignage sur une femme et une écrivaine en construction ».

Elisabeth Franck-Dumas, Libération, 25 mai 2022.

ANNES-SUPER8_AFF.jpeg
LAS82©LesFillmsPelleas.jpg
© Les Films Pelleas

En première partie :

Cinéastes amateurs en Super 8

Échantillons de films amateurs tournés en Super 8 issus des collections de l’Institut audiovisuel de Monaco

(de Sevelinges, 1976, 7 min. - Badia, 1980, 2 min., sonore)

 

À la fin des années soixante, l’arrivée des caméras Super 8, plus compactes et performantes, bouleverse la vie et l’espace familial. Elles s’immiscent plus encore qu’autrefois dans le quotidien des gens, filment des moments de complicité ou d’intimité que le son va rendre plus vivants encore. L’homme et la femme sont sur un pied d’égalité et la caméra participe à sa façon à la libération des mœurs.

De.Sevelinges_1.jpg
© de Sevelinges. IAM

Le colloque REC.FORWARD

Nice-Monaco | 18-22 octobre 2022

 

Voici un siècle que des films amateurs sont tournés à travers le monde, selon des formats et des modalités techniques qui ont évolué avec le temps. Loin d’être confinés à l’oubli, ces films bénéficient au cours des dernières années d’une intense circulation et valorisation. Les écritures documentaires, autobiographiques ou fictionnelles puisent dans cette manne extraordinaire, des expérimentations visuelles, sonores ou numériques trouvent leur inspiration dans ces images qui portent un regard inédit sur le monde.

 

Ce sont ces pratiques de réemploi que le programme de recherche REC.forward, impulsé par le Lirces, un des laboratoires de recherche d’Université Côte d’Azur, entend interroger lors d’un colloque réunissant des chercheurs et des archivistes du monde entier (colloque des 20 et 21 octobre). Projections, performances, ateliers, mapping, sont proposés à tous, dans différents lieux culturels niçois et monégasques (semaine du 18 octobre).

www.rec-forward.fr

Roggy.F331.jpg
© Roggy. IAM

Infos pratiques

Tarif cinéma dans la Petite Salle 5€ - réservation conseillée
par téléphone au (+377) 97 98 43 26 / ou par mail à info@institut-audiovisuel.mc

Accès

Entrée N+1 (S4) de L’Engelin au 83-85, bd du Jardin exotique à Monaco

Parkings à proximité (Engelin et Révoires)

Lignes de bus 2 et 3, arrêt Villa Paloma, ligne 112 depuis Nice