Samedi 30 octobre à 15h

 

Exploration de la lumière et des couleurs

avec le film d’animation Les aventures du prince Ahmed de Lotte Reiniger (1926)

Projection accompagnée de la présentation des travaux réalisés par les enfants durant l’atelier d’expérimentation artistique proposé les 28 et 29 octobre (voir plus bas).

Les « jeux de lumière cinématographiques » particulièrement développés dans le cinéma allemand avant-gardiste des années 1920, donnèrent des sommets musicaux et abstraits, portant très loin l’art des accords entre les couleurs et les formes, les ombres et les lumières. C’est dans ce contexte que Lotte Reiniger (1899-1981) réalisa entre 1923 et 1926 une œuvre de projections lumineuses comme on n’en avait alors jamais vu : Les Aventures du Prince Ahmed (1926). Il s’agit en effet, dix ans avant Blanche neige de Walt Disney, du premier long métrage de cinéma d’animation du monde. Elle est la plus célèbre artiste de la technique dite du film de silhouettes.

Hervé Joubert-Laurencin, spécialiste du cinéma d’animation

Les Aventures du Prince Ahmed

de Lotte Reiniger (1926, 65 min., musical, avec la voix d'Hanna Schygulla)

Enchanteur maléfique et trompeur, cheval volant, fille de calife, beau Prince Ahmed, Peri Banu la femme-oiseau, reine des monstres noirs de Wak-Wak qui vont se retourner contre elle, Empereur de Chine et son bouffon bossu, Sorcière amicale des montagnes de feu, Aladin armé de sa lampe magique, palais se comportant comme un tapis volant : tout y est ! Du moins une infime partie, mais bien choisie, des 1001 Nuits de la tradition orientale. Le tout en silhouettes découpées et animées, sur fonds colorés. Dentelle des découpages, animation magnifique, musique écrite ad hoc : un sommet de l’art du muet.

AHMED COULEUR 05.jpg
AHMED COULEUR 10.jpg

Stage pendant les vacances de la Toussaint

Jeudi 28 et vendredi 29 octobre

à partir de 7 ans - de 14h à 17h

Expérimenter le cinéma (sans caméra).

Diapo_Un.Truc.jpg

Avec cet atelier animé par l'association "Il était un Truc...", on découvre comment de toutes petites créations graphiques appliquées directement sur pellicule 16 mm ou 35 mm peuvent prendre vie sur un grand écran. Dans le cinéma d'animation, tout est une question de rythme, de mouvement et de transformation. Munis de feutres, tampons, grattoirs et autres ustensiles, on expérimente le cinéma au contact même de la matière et de la lumière.

Les productions réalisées pendant l’atelier seront diffusées à l’occasion de la séance cinéma des Aventures du Prince Ahmed de Lotte Reiniger.

Tarif : 30€ par enfant pour les deux après-midis et la projection du samedi.

Inscription indispensable pour l’atelier et conseillée pour la projection