Vendredi 25 novembre 2022 à 19 h

Institut audiovisuel de Monaco

« Flowers and Bolex » Rose Lowder et sa caméra agricole

En présence de la cinéaste et de Vincent Sorrel.

L'invitation de Rose Lowder à Monaco permet à la cinéaste de présenter, pour la première fois, ses derniers films : La Source de La Loire et la dernière collecte de sa célèbre série de Bouquets composée de 10 films d'une minute (de 31 à 40). Pour chacun de ses Bouquets, la cinéaste choisit un lieu, un jardin, pour la manière dont il est cultivé. La cinéaste plante sa caméra agricole avec la simplicité d'un peintre qui installe son chevalet. Avec sa caméra Bolex, Rose Lowder réalise une collecte image par image, qui lui permet de composer un Bouquet et de l'offrir à celles et ceux qui prennent soin de l'endroit. Son geste impressionniste relève plutôt du tissage que du montage. Il n'y a pas de collure qui fragilise le film, ni de surimpression qui altère l'exposition de l'image. À la projection, les films font apparaître un entremêlement de fleurs et de mauvaises herbes, de floraison et de feuillaison, dans un éclatement de temps, d’espaces et de lumière.

À l’écran, la perception des images persiste pour se fondre entre elles mais sur le ruban pelliculaire, elles s’alternent : la démarche cinématographique de Rose Lowder trouve son origine dans la différence que l’on peut observer entre ce que l’on voit sur la pellicule et sur l’écran, une expérience qui met en jeu rythmes et impressions cinématiques. Cette séance sera également l'occasion de voir ou revoir d’autres films de son œuvre et d’évoquer l’outil à partir duquel son geste s’est forgé, la Bolex H 16. Les possibilités mécaniques de cet appareil merveilleux lui permettent d'exprimer un dialogue entre sa caméra et la Nature pour la rendre plus sensible à l’œil. 

Vincent Sorrel

Cinéaste, maître de conférences en études cinématographiques à l’Université Grenoble Alpes, président de la Cinémathèque de Grenoble, ses travaux théoriques et artistiques concernent les techniques envisagées comme un imaginaire partagé entre les inventeurs et les cinéastes.

Jardins.du.soleil_1.jpg
© Rose Lowder. Light Cone

Les films du programme :

Tous les films sont diffusés dans leur format d’origine, en 16 mm.

Les Tournesols colorés

1983, coul., 3 min.

La mise au point est successivement réglée image par image, sur des plantes spécifiques situées à différents endroits.

Les photogrammes projetés induisent des mouvements insolites.

Quiproquo

1992, coul., sonore, 13 min. Musique de Katie O'Looney.
Un « discours filmique » sur la beauté et la tragédie du monde, avec en arrière-plan, une opposition aux choix dominants de la société actuelle.

Voiliers et coquelicots

2001, coul., 2 min.

Il suffit de peu pour que tout apparaisse autrement. Date, heure, météo, regard, disposition des lieux, présence d'esprit... tout peut changer.

Jardin du soleil

2010, coul., 2 min.

Avec ce film sur des panneaux solaires, nous nous trouvons au milieu de l’éclat lumineux, soumis au vent, comme les papillons, les abeilles et les petits nuages.

Bouquets (de 31 à 40)

2018-2022, coul., 14 min.

Chaque Bouquet renferme des strates d’espaces temporels saisis et impressionnés de manière non-linéaire, qui restituent la richesse du cycle de la nature, comme de celui du temps nécessaire à la découverte.

La source de la Loire

2019-2021, coul., sonore, 19 min. 31 sec.

Partant du Mont Gerbier de Jonc d'où coule la « véritable » source, le film regarde de tout près les premiers kilomètres de l'écoulement des eaux du fleuve.

20838.jpg
© Rose Lowder. Light Cone
4039.tif
© Rose Lowder. Light Cone

Rose Lowder

Née au Pérou en 1941, Rose Lowder a suivi des études d’art à Lima puis à Londres. Monteuse pour le cinéma jusqu’à ce que Jean Rouch et son équipe à l’Université Paris X, l’invite à réunir une partie de ses recherches dans un doctorat intitulé Le film expérimental en tant qu'instrument de recherche visuelle (1987). Active dans la programmation de films rarement montrés, elle co-fonde en 1981, les Archives du film expérimental d’Avignon afin de constituer une collection et de publier des ouvrages pour rendre ces œuvres plus accessibles au public.

Rose Lowder portrait 13.JPG
© Vincent Sorrel

Infos pratiques

Tarif cinéma dans la Petite Salle 5€ - réservation conseillée
par téléphone au (+377) 97 98 43 26 / ou par mail à info@institut-audiovisuel.mc

Accès

Entrée N+1 (S4) de L’Engelin au 83-85, bd du Jardin exotique à Monaco

Parkings à proximité (Engelin et Révoires)

Lignes de bus 2 et 3, arrêt Villa Paloma, ligne 112 depuis Nice